Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

Inauguration Milizac 10C’est avec un véritable plaisir que j’ai participé vendredi 6 décembre à l’inauguration des nouveaux locaux de l’école communale Marcel Aymé à Milizac.

Je suis venu à Milizac, le 21 juin dernier, pour inaugurer les importants travaux d’aménagement du centre bourg. Cette opération était corrélée à la réalisation d’un lotissement important comprenant 116 lots. Nous avions tous souligné le développement important de la ville, qui peu à peu s’est dotée d’une véritable identité périurbaine. Cette croissance s’est faite de façon harmonieuse et réfléchie, et Milizac est devenue une cité attractive, moderne, en phase avec son temps et sa population.

Le développement d’une ville comme Milizac, est à mettre en parallèle avec l’existence d’une locomotive ; le Pays de Brest. Si aujourd’hui les communes situées à proximité de Brest connaissent ce développement, c’est parce qu’il existe un bassin d’emploi important, que tous les élus et les acteurs socioéconomiques du territoire contribuent à maintenir. L’Assemblée nationale devrait offrir à Brest l’accès au statut de métropole. C’est la reconnaissance, par la Représentation nationale, de la vitalité de notre territoire.

Ce dynamisme territorial se manifeste par l’afflux d’une population plutôt jeune au sein de nos communes, qui y trouve un cadre de vie agréable. C’est ce qui explique l’augmentation importante des effectifs scolaires de nos écoles communales. En l’espace de 8 ans, l’école Marcel Aymé aura ainsi connu une augmentation de plus de 65 % de ses effectifs !

La municipalité a su s’adapter à ces évolutions avec succès, parce qu’elle a anticipé et non pas subi cet accroissement des effectifs.

Comme toujours à Milizac, ce projet d’agrandissement a été appréhendé de façon globale ; la concertation aura été le maître mot de cette opération. L’ensemble des acteurs a été associé à la démarche, je pense à l’équipe éducative, aux parents d’élèves, et bien entendu au personnel communal qui fait preuve, ici particulièrement, d’un professionnalisme exemplaire.

Concertation et professionnalisme, ce sont également les qualificatifs qui viennent à l’esprit quand on observe de quelle manière la commune a mis en œuvre la réforme des rythmes scolaires dès cette année 2013.

L’ambition de l’équipe municipale pour l’éducation des enfants de la commune fait écho à celle que nous menons sur le plan national.

En ces temps de morosité économique, il convient de rappeler que cette année scolaire 2013-2014 aura été marquée par l’application de la loi de refondation de l’école, que nous avons approuvée à l’Assemblée nationale. En prêtant une attention particulière aux premiers apprentissages, la loi fait du primaire la véritable priorité de notre système scolaire. En créant 60 000 emplois en faveur de l’enseignement au cours des prochaines années, la majorité parlementaire répond aux mesures des précédents gouvernements qui avaient particulièrement affaibli nos structures scolaires.

Le Projet de loi de finances pour 2014 vient également confirmer cette ambition que nous avons pour nos enfants. La priorité est donnée au premier degré, l’accompagnement des élèves en situation de handicap est renforcé, et des financements sont prévus pour permettre à nos écoles d’entrer définitivement dans l’ère numérique.

J’ai adressé toutes mes félicitations pour ce projet à l’équipe municipale et tous mes voeux de réussite aux élèves de l’école Marcel Aymé, et à Milizac.

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*