Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

Le premier comité interministériel pour la modernisation de l’action publique s’est tenu le 18 décembre dernier, sous la présidence de JM Ayrault. Il a défini les grandes orientations pour construire un nouveau modèle français, qui alliera solidarité et compétitivité.

Afin de simplifier les rapports de chacun avec notre administration, les procédures numériques vont se développer, via la dématérialisation des démarches administratives. Au total, 50 décisions ont été arrêtées ; elles se déclinent en 5 grands domaines : la simplification de l’action publique, la mesure de la qualité de nos services publics, l’accélération de la transition numérique, l’évaluation de la modernisation des politiques publiques, et l’intégration des agences et des opérateurs dans la modernisation de l’action publique.

Chaque ministre élaborera, dès ce premier trimestre 2013, un programme de modernisation et de simplification, qui couvrira la période 2013-2015. Je resterai vigilant sur l’accessibilité de tous à ces services, je pense notamment aux personnes âgées, qui n’ont pas la même maîtrise de l’outil informatique que nous pouvons avoir. Je pense par ailleurs que cette modernisation de l’action publique, qui est indispensable aux yeux de tous, ne doit pas amputer de façon systématique des services de proximité, garant de lien social dans nombreuses collectivités et quartiers.

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*