Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

images eu agriAdoptée en juin 2013 par le Parlement européen et les ministres de l’agriculture des 28 États-membrespuis transposée en droit français en décembre dernier, la réforme de la politique agricole commune (PAC) prendra progressivement effet d’ici 2015. Je souhaite revenir sur cette réorientation qui rompt enfin avec le modèle intensif de 1962 et promet de faire de la PAC un instrument majeur de la transition vers l’agro-écologie. Je rappelle qu’il y a 533 exploitations soutenues par la PAC dans notre circonscription.

La réforme est construite autour de trois priorités:

1) Rendre la PAC plus juste. Nous ne devons pas oublier que son objectif principal est d’assurer un revenu digne à nos agriculteurs. Les subventions seront ainsi mieux réparties pour rétablir plus d’équité en faveur des petits exploitants. Une aide majorée pour les 52 premiers hectares sera mise en place dès 2015. Les éleveurs devraient aussi voir près d’un milliard d’euros redirigés vers leur secteur, compensant ainsi en partie la baisse programmée du budget de la PAC : 15% de moins par rapport à la période 2007-2013.

2) Rendre la PAC plus verte. Les agriculteurs seront désormais encouragés et soutenus dans leurs démarches vers plus d’écologie. 2,3 milliards d’euros seront consacrés chaque année au verdissement de notre agriculture. La PAC pourra ainsi préserver la santé des exploitants et des consommateurs, garantir plus efficacement la qualité et la diversité de nos produits et rationaliser l’utilisation des ressources en eau et des sols.

3) Tourner la PAC vers l’avenir. Cette réforme crée une véritable politique européenne de l’installation en faveur des jeunes qui recevront des subventions majorées et verront leur établissement facilité.

L’impact pour la France, premier bénéficiaire du programme avec 9 milliards versés aux agriculteurs français chaque année, sera très important. En 2013, la PAC représentait les deux tiers des revenus nets de la « Ferme France ».

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*