Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

Article - ElectionsDimanche prochain, le 25 mai, nous allons élire nos députés au Parlement européen. Je tiens à vous rappeler l’importance de ces élections et vous invite à ne pas manquer cette occasion de choisir l’Europe que vous voulez pour demain.

Étant membre de la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale, je suis bien placé pour savoir à quel point votre vote peut changer notre quotidien. Pour la première fois, les résultats des élections européennes décideront de la désignation du président de la Commission européenne – jusque-là réservée aux chefs d’État et de gouvernement. Celui-ci sera nommé par les citoyens en fonction de la majorité qu’ils éliront au Parlement européen.

Voter le 25 mai, c’est décider, pour les cinq ans à venir, de la manière dont nous pourrons protéger nos travailleurs, nos emplois et notre modèle social dans une économie mondialisée, préserver notre environnement et notre santé, et mieux défendre les consommateurs. Mais c’est surtout affirmer nos droits et refuser d’abandonner la démocratie européenne aux technocrates ou aux extrémistes. Voter le 25 mai, c’est dire « oui » à l’Europe des citoyens.

Si l’Europe d’aujourd’hui ne répond pas à nos attentes, changeons-la ! C’est pourquoi je soutiens Martin Schulz pour la présidence de la Commission, et la liste menée par Isabelle Thomas dans la circonscription Ouest. La seule alternative crédible, c’est une Europe au sein de laquelle les élus de gauche et de progrès sont majoritaires. Ne nous laissons pas berner par les fausses promesses des populistes, qui aimeraient nous faire croire que la seule solution, c’est le repli et la peur, quitte à tirer un trait sur 70 ans de paix. J’espère que toutes les voix progressistes sauront se mobiliser et se rassembler derrière Martin Schulz, pour, enfin, construire une Europe plus solidaire et plus démocratique.

Comme le répétait Martin Schulz la semaine dernière en Bretagne: « Il ne suffit pas de s’indigner, il faut voter pour changer de cap ! » Nous répondrons présent le 25 mai.

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*