Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

La Commission des Affaires européennes, dont je suis membre, a auditionné ce mardi 24 juin M. Olivier Schrameck, Président du Conseil supérieur de l’Audiovisuel. J’ai souhaité l’interroger sur le développement de chaînes publiques régionales bilingues. Vous trouverez ma question, ci-après, et l’intégralité de l’audition ici.

France télévision« Monsieur le Président, ma question porte sur le développement de chaînes publiques régionales bilingues en France, à l’image de ce qui se pratique dans d’autres pays européens.

Ce modèle de chaîne publique régionale existe déjà en Corse (chaîne « Via Stella »), et montre des signes encourageants pour une extension aux autres régions. Le développement de chaînes publiques régionales permettrait de proposer un service public audiovisuel de proximité de qualité alors que les programmes régionaux font souvent office de variable d’ajustement budgétaire ou technique.

Cela permettrait également de renforcer la visibilité des régions françaises en Europe et dans le monde, en particulier pour les régions touristiques et à forte identité, je pense à des régions comme la Bretagne, l’Alsace ou encore la Provence.

Le contribuable Breton participe annuellement à hauteur de 125 millions d’euros à la redevance audiovisuelle. Cette redevance est principalement employée à financer des chaînes de télé, des radios et des sociétés de productions implantées en île de France.  Le quart de cette somme serait largement suffisant pour financer une chaîne publique régionale de plein exercice. A titre d’exemple, la BBC Alba, chaîne publique de plein exercice en Écosse compte un budget annuel de 25 millions d’euros par an, toutes ressources confondues. Le budget de Via Stella est quant à lui de 24 millions d’euros.

Certaines Régions sont prêtes à assumer la compétence audiovisuelle, à la condition, bien sûr, qu’un transfert partiel de la fiscalité liée (redevance audiovisuelle) leur soit attribué. La création d’une chaine de télévision bilingue en Bretagne, ou ailleurs, c’est créer de l’emploi, sur l’ensemble de notre territoire national. L’enjeu n’est donc pas que culturel, il est également économique et social.

Alors que nous sommes en plein débat sur la réforme territoriale, et qu’un consensus semble se dessiner autour de la reconnaissance du fait régional, je souhaiterais connaître votre avis sur cette question ».

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*