Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

La coopération entre états membres sur la question sensible du retour de combattants Djihadistes sur le territoire européen from Jean-Luc Bleunven on Vimeo.

Dans le cadre de l’audition du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, en Commission des affaires européennes le 17 décembre 2013, j’ai souhaité poser la question de la coopération entre états membres sur la question sensible du retour de combattants djihadistes sur le territoire européen.

La France recense actuellement 184 de ses ressortissants parmi les combattants des groupes armés islamistes en Syrie. Avec l’homologue belge de Manuel Valls, Madame Milquet, ils ont plaidé pour une meilleure coopération entre états membres de l’Union européenne pour analyser ce phénomène qui touche entre 1500 et 2000 jeunes européens.

Il s’agit notamment de renforcer les mesures de protection lors du retour de ces djihadistes sur nos territoires.

L’une des mesures qu’ils ont fixée comme prioritaire est celle de l’endiguement de la radicalisation qui atteint des proportions importantes sur internet.

Avec Madame Milquet, ils proposent de définir un catalogue de mesures pratiques destinées à favoriser la coopération entre les 28. Ce travail serait mené par le coordinateur européen de la politique antiterroriste, Gilles de Kerchove.

Or, cela sous-entend une centralisation des informations détenues par les états membres, souvent frileux à l’idée de transmettre ce type de renseignements…

Ma question est simple ; dans quelle mesure les 28 sont prêts à travailler ensemble sur ce type de démarche ? On a vu que les Italiens étaient favorables à ce type de coopération, qu’en est-il des autres pays ?

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*