Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

engagementUne commission d’enquête parlementaire, chargée d’étudier les difficultés que rencontre le monde associatif dans cette  période de  crise, a été créée le 29 mai dernier. Cette commission a pour objectif de proposer des réponses concrètes et d’avenir pour que les associations puissent assurer leurs missions, maintenir et développer les emplois liés à leurs activités, rayonner dans la vie locale et citoyenne, et enfin conforter le tissu local.

J’ai été nommé pour siéger au sein de cette commission, qui sera présidée par mon collègue député Alain Bocquet.

Près de 1.3 million d’associations sont recensées en France. 23 millions de Français adhèrent à une association, 16 millions d’entre eux déclarent faire du bénévolat, ce qui représente le tiers de notre population. Le budget cumulé du secteur associatif représente environ 3 % du PIB. Ces quelques chiffres illustrent l’importance des associations dans notre quotidien. Elles sont un acteur socio-économique majeur de notre société.

Au-delà de ces données statistiques, le secteur associatif est un vecteur de lien social indispensable à l’équilibre de notre société, confrontée à la montée de l’individualisme, et à une tendance au repli sur soi.

Les associations, dans leur forme, leur domaine d’activité, leur taille, et leur organisation interne représentent un ensemble hétérogène. Qu’elles aient comme secteur d’activité le sport, la culture, la santé, l’éducation, la défense des droits, ou l’humanitaire, elles ont toutes un dénominateur commun, le bénévolat.

Aujourd’hui, le secteur associatif n’échappe pas aux difficultés liées aux profondes mutations que connait notre économie. Le désengagement des bénévoles, la raréfaction de l’argent publique et la complexité des démarches administratives, notamment, expliquent le fléchissement de ce secteur d’activité.

La commission d’enquête dans laquelle j’ai été nommé a souhaité s’inspirer d’expériences locales, « de terrain », pour mener à bien ses travaux.

mains assoC’est pourquoi, j’invite chaque association qui le souhaite à me communiquer ses observations sur ses difficultés liées aux cadres réglementaires auxquels elle est astreinte, et à me faire part de ses témoignages, des éventuelles difficultés financières qu’elle rencontre…

Ces contributions peuvent se présenter sous la forme d’un simple mail, d’une note, d’un appel téléphonique, ou d’un rendez-vous. Mon équipe se tient à votre disposition pour tout complément d’information, par téléphone au 02 98 03 15 58 (à compter du 26/08/2014) ou par mail à l’adresse gregory.breton@jeanlucbleunven.fr.

Je compte sur votre indispensable participation.

Categories: Français

One Response so far.

  1. stéphane dit :

    je prendrai contact fin août… y’a du boulot !

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*