Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

Suite à la parution, dans la presse, du détail des attributions de la réserve parlementaire 2011, c’est-à dire au cours de la législature précédente, je souhaite apporter quelques commentaires.

La moralisation de la vie publique est un enjeu important pour notre société. Il en va de la crédibilité de notre action envers les concitoyens. Depuis an, la majorité parlementaire à laquelle j’appartiens œuvre dans ce sens. Désormais, l’attribution de la réserve parlementaire est rendue publique, chaque député bénéficie d’une enveloppe définie et équitablement répartie entre les différents groupes politiques.

Ce montant –130 000 € pour 2013-, contrairement à une idée véhiculée, n’est pas versé sur notre compte ! Notre pouvoir en la matière est de déterminer les bénéficiaires, ces fonds sont ensuite versés, via le Ministère de l’Intérieur.

Photo comité d'attributionEn ce qui me concerne, et dès le début de mon mandat, j’ai annoncé un nouveau mode de répartition de la réserve parlementaire sur notre circonscription. Celui-ci prend la forme d’un appel à projets transparent et concerté qui permet de  valoriser les notions de projet et de cohérence territoriale à celles, plus électoralistes, qui avaient prévalues ces 10 dernières années, notamment sur notre circonscription, où les montants attribués faisaient l’objet d’une opacité totale.

A la lecture des subventions allouées sur notre circonscription en 2011, on peut comprendre cette absence totale de communication sur le sujet. 155 000 € avaient été alloués pour notre circonscription, dont 110 000 € ont été affectés pour la seule commune de Ploudalmézeau.

Consultez mes différents articles sur le sujet iciici, et également  ici.

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*