Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

La session parlementaire étant terminée, je souhaite publier la répartition de mes dépenses.

Cet exercice n’est pas une obligation. Je pense qu’il doit le devenir, mais pour cela, il faudra poursuivre et amplifier les réformes qui ont été menées pendant ce mandat. Les pratiques révélées par l’affaire Fillon doivent être abolies. La transparence dans l’utilisation de l’argent public est indispensable.

De quels moyens dispose le député ?

– L’indemnité de base : elle est de 7 100 € mensuels bruts (5 704 € nets). Cela correspond au salaire d’un haut fonctionnaire.
L’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) sert à faire face aux frais liés à l’exercice du mandat : 5 770 € mensuels bruts (5 308 € nets).
L’enveloppe pour rémunération des collaborateurs s’élève à 9 504 €/mois bruts. Cette somme sert à rémunérer mes collaborateurs. Je pense qu’assurer un travail de qualité à Paris et en circonscription ne serait pas possible sans l’aide quotidienne des collaborateurs parlementaires.

Les crédits non dépensés sont reversés au budget de l’Assemblée.

Utilisation de mon indemnité représentative de frais de mandat (IRFM)
de juin 2012 à décembre 2016, en euros par mois

IRFM_JLBleunven2

Faut-il réformer le fonctionnement de l’Assemblée ?

Malgré les avancées obtenues au cours du mandat, je crois que le fonctionnement actuel est encore trop opaque et permet des abus. Cela me semble indispensable de conjuguer liberté d’usage et transparence :
– Je défends l’absence de contrôle à priori, car l’élu doit garder sa liberté d’action,
– mais je suis pour une publication de l’utilisation de l’IRFM à posteriori, pour que les abus éventuels soient repérés et corrigés.
– Je souhaite l’interdiction de l’emploi familial pour les parlementaires.

L’émission « Quotidien » présentée par Yann Barthès a interrogé les députés et sénateurs sur la transparence au parlement. Je suis également interpellé sur les réseaux sociaux sur ces questions. J’ai donc décidé d’y répondre dans cette vidéo.
Je réponds aussi dans cette vidéo à deux questions qui me sont souvent posées, sur le nombre de députés et sur leur temps de présence dans l’hémicycle. Je vous incite à consulter le site nosdeputes.fr, l’observatoire citoyen de l’activité parlementaire, notamment la page qui m’est consacrée.

Categories: Français

2 Responses so far.

  1. Dubois dit :

    Bonjour,
    Vous payez la taxe foncière sur le local parlementaire.
    Dois-t’on comprendre que vous en êtes le propriétaire et que vous avez acquis ce local avec votre IFMR?

    • admin dit :

      Merci pour cette remarque.
      Il s’agit d’une erreur car je suis locataire. La propriétaire est Madame Claire Maupetit.

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*