Jean-Luc BLEUNVEN

Député divers gauche de la 3e circonscription du Finistère / Kannad Goueled Leon

Les communes sont particulièrement concernées par l’un des projets du Gouvernement ; la réforme des rythmes scolaires. Cette réforme, attendue de longue date par l’ensemble de la communauté éducative, est réfléchie en fonction de l’intérêt des enfants. Chacun connaît les grandes lignes de cette réforme : un cadre annuel composé de 36 semaines d’enseignement, comprenant pour chacune d’entre elles 9 demi-journées, équivalant à 24 heures d’enseignement par semaine. La durée maximum de la journée est fixée à 5 heures 1/2, la demi-journée complémentaire, qui serait, sauf dérogation, le mercredi matin sera quant à elle composée de 3 heures ½ d’enseignement.

Cette réforme sera appliquée dès le mois de septembre prochain, c’est la règle, ou en 2014, pour les collectivités qui en feront le choix, cela restera l’exception.

De nombreuses questions interviennent dans le cadre de ces bouleversements qui touchent les collectivités territoriales ; quel sera le taux d’encadrement à respecter, comment sera redistribué le fonds d’amorçage ?, un service de restauration devra-t-il être ouvert le mercredi, qu’en est-il de la question des transports scolaires ? La souplesse sera érigée en principe dans l’application de ce texte, comme l’a indiqué le Ministre. C’est ce principe que je souhaite relayer aujourd’hui

La bonne mise en œuvre de cette réforme doit passer par une véritable concertation au sein des communes. Les conseils d’écoles, instance où l’ensemble de la communauté éducative locale se retrouve, représentent à mon sens l’échelon pertinent de discussion.

Retrouvez, en image, la venue de Vincent Peillon à l’école Sanquer, à Brest le 10 janvier 2013. 

Réforme des rythmes scolaires from Jean-Luc Bleunven on Vimeo.

Categories: Français

Leave a Reply


Image CAPTCHA
*